Halifax Stanfield écrit une nouvelle page de son histoire en 2016

Objectif pour 2017 : 4 millions de passagers

Halifax Stanfield a servi 3 908 799 passagers en 2016, ce qui en fait l’année la plus occupée de l’histoire de l’aéroport.

« Nous avons connu une année extrêmement prospère grâce à nos passagers et au soutien de l’ensemble de la communauté aéroportuaire, ainsi que du gouvernement et des intervenants », a déclaré Joyce Carter, présidente-directrice générale de l’Administration de l’aéroport international d’Halifax (AAIH). « Par rapport à l’année précédente, le nombre de passagers en 2016 a augmenté de 5,6 %. Nous sommes prêts à franchir le cap des quatre millions de passagers en 2017 et nous nous réjouissons à la perspective d’atteindre cette étape marquante. »

Le segment le plus important du trafic aérien était le secteur intérieur. Le trafic intérieur représentait environ 84 % de l’ensemble du trafic et a augmenté de 7,4 % par rapport à 2015 (3 268 485 passagers). Ce qui a contribué à cette forte augmentation : le service d’été de WestJet quatre fois par semaine à destination de Winnipeg et de Vancouver, une année complète de service de WestJet Encore avec six vols quotidiens supplémentaires, le lancement du service de NewLeaf à destination d’Hamilton et l’augmentation de la capacité en sièges d’Air Canada à destination de Montréal et Toronto.

Le secteur transfrontalier représentait environ 8 % de l’ensemble du trafic et a légèrement diminué de 1,9 %, soit 326 602 passagers. Les éléments positifs en 2016 ont été le nouveau service quotidien de WestJet à destination de Boston, l’augmentation de la capacité en sièges d’Air Canada et de WestJet à destination de la Floride durant la saison d’hiver, et l’ajout du service hebdomadaire à longueur d’année de WestJet à destination d’Orlando. Toutefois, ces gains ont été pondérés par la réduction de la capacité en sièges et de la fréquence des vols par les compagnies aériennes américaines, American Airlines, Delta et United.

Le secteur international, qui représentait également environ 8 % de l’ensemble du trafic, a diminué de 4,2 %, soit 313 712 passagers. Ceci était dû principalement à la perte du service d’hiver de WestJet à destination de Punta Cana et du service d’été d’Air Transat à destination de London Gatwick et de Punta Cana.

« En 2017, nous resterons engagés à poursuivre la croissance et le développement des services aériens », a déclaré Bert van der Stege, vice-président du développement commercial et directeur commercial de l’AAIH. « Nous concentrerons nos efforts sur la collaboration avec les compagnies aériennes, l’industrie et les agences de tourisme, la recherche de nouveaux débouchés commerciaux en Europe, en Asie et aux États-Unis et la promotion de nos avantages en tant que porte d’entrée aérienne du Canada atlantique. »

Le fret aérien a également connu une croissance considérable l’année dernière. En 2016, 33 329 tonnes métriques de fret ont été traitées, soit une hausse de 4,1 % par rapport à 2015. La majeure partie de ce fret consistait de homard vivant. En fait, les exportations de poissons et fruits de mer et de homard au départ d’Halifax Stanfield ont été estimées à 187 millions de dollars en 2016, soit une augmentation d’environ 40 millions de dollars par rapport à 2015. Vu que la demande de homards et de poissons et fruits de mer continue de croître, en particulier en Asie, Halifax Stanfield s’attend à une poursuite de la croissance de ses exportations de poissons et fruits de mer.

En 2016, Halifax Stanfield était desservie par 18 compagnies aériennes régulières et nolisées offrant des vols sans escale vers 45 destinations. L’aéroport a compté en moyenne 180 vols par jour vers diverses destinations du Canada, des États-Unis, de l’Europe, du Mexique et des Caraïbes.

Destinations

Halifax Stanfield bénéficie du meilleur plan d’évasion hivernale de la région de l’Atlantique grâce à ses vols directs vers de multiples destinations ensoleillées en Floride, aux Bahamas, à Cuba, en République dominicaine, en Jamaïque et au Mexique, assurés par Air Canada, WestJet, Air Transat et Sunwing.

Halifax Stanfield offre le plus grand nombre de vols intérieurs au départ et à destination de la région de l’Atlantique grâce à Air Canada (exploité par Air Canada et Air Canada rouge), Air Canada Express (exploité par Jazz, EVAS et Sky Regional), WestJet, WestJet Encore, Provincial Airlines, Porter et NewLeaf. Aux vols quotidiens à destination de Toronto, centre-ville de Toronto, Montréal, Ottawa, Calgary, Edmonton, Charlottetown, Deer Lake, Fredericton, Gander, Goose Bay, Hamilton, Moncton, Saint John, St. John’s et Sydney s’ajoute un service saisonnier à destination de Vancouver, Winnipeg et Stephenville.

Grâce à ses vols quotidiens à destination de Boston, Newark et New York (JFK), à son vol hebdomadaire à destination d’Orlando et à ses vols saisonniers à destination de Fort Lauderdale, St. Petersburg et Tampa, assurés par Air Canada, Air Canada Express (exploité par Jazz), WestJet, Air Transat, Delta, Sunwing et United, Halifax Stanfield fournit l’accès le plus direct aux États-Unis en plus d’offrir le seul service de prédédouanement pour les États-Unis du Canada atlantique.

Dans le secteur international, Halifax Stanfield bénéficie du service à longueur d’année d’Air Canada à destination de Londres Heathrow et d’Air St. Pierre à destination de Saint-Pierre et Miquelon, ainsi que du service saisonnier de WestJet à destination de Glasgow, d’ASL Airlines France à destination de Dublin et de Paris, de Condor Airlines à destination de Francfort et de Munich et d’Icelandair à destination de Reykjavik.