Halifax Stanfield aide à propulser les exportations de poissons et fruits de mer de la Nouvelle-Écosse vers des volumes record

Une légère brise marine souffle par les portes ouvertes de Gateway Facilities tandis qu’une prise de homard frais est chargée dans un grand avion-cargo à destination de l’Asie.

Les piles de caisses estampillées de l’inimitable homard sont une scène familière à l’aéroport international Halifax Stanfield, alors que la demande en faveur des poissons et fruits de mer de la Nouvelle-Écosse – en particulier le homard vivant – continue d’augmenter en Chine, en Europe et aux États-Unis.

En 2018, les poissons et fruits de mer de la Nouvelle-Écosse ont représenté une proportion importante du chiffre record de 36 938 tonnes métriques de fret traité à Halifax Stanfield. En hausse de 8,5 % par rapport à 2017, le volume du fret a connu une augmentation pour la cinquième année consécutive.

« Tout comme pour le transport des passagers, nous continuons à voir grandir le secteur fret de nos opérations, ce qui entraîne le départ d’Halifax Stanfield de nombreux vols quotidiens de fret spécialisé chargés d’exportations néo-écossaises », a déclaré Bert van der Stege, directeur commercial de l’Administration de l’aéroport international d’Halifax. « Nous travaillons en étroite collaboration avec les fournisseurs, les transporteurs et les compagnies aériennes tout au long de l’année pour permettre l’exportation internationale de marchandises directement de la Nouvelle-Écosse vers les marchés de destination, ce qui signifie que davantage de personnes sont en mesure de profiter de nos poissons et fruits de mer et autres produits de classe internationale. »

Pour répondre à l’accroissement de la demande mondiale en faveur des exportations de Nouvelle-Écosse, Halifax Stanfield commencera cette année la construction d’un nouveau parc logistique de fret aérien, qui devrait ouvrir ses portes à la fin 2020 ou au début 2021. Cette nouvelle installation va améliorer l’infrastructure de transport, faciliter le flot de marchandises, améliorer la manutention du fret, favoriser le commerce pour la province et la région, accroître la capacité de stimuler les exportations internationales et créer des emplois. Halifax Stanfield a pu faire avancer ce projet, d’une valeur totale de 36 millions de dollars, grâce à un soutien financier des gouvernements fédéral et provincial, de 18 et 5 millions de dollars respectivement, en plus de son propre investissement de 13 millions de dollars.

Stimulée par la ratification de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne, la demande en faveur des exportations de la Nouvelle-Écosse continue de croître en Europe. Des transporteurs tels que Cargojet, qui offre un vol hebdomadaire d’Halifax Stanfield à l’aéroport de Cologne/Bonn en Allemagne, facilitent l’exportation de poissons et fruits de mer – ainsi que d’équipements électroniques et de machines spécialisés – vers des destinations en Europe et au-delà.

Dans l’ensemble, les exportations de fret aérien représentent un montant impressionnant de 447,1 millions de dollars pour l’économie de la province. Les exportations de homard vivant et la demande en faveur de ces mets délicats continuent de prospérer, notamment en Asie et en Europe. Le homard est le plus important produit expédié à la fois en termes de valeur et de volume, soit 215,7 millions de dollars et 11 495 tonnes métriques respectivement. La valeur totale des exportations de poissons et fruits de mer s’élève à 232 millions de dollars.

Les autres produits clés exportés d’Halifax Stanfield sont les équipements électroniques et électriques spécialisés (70 millions de dollars) et le matériel aérospatial (environ 58 millions de dollars). Les exportations représentent 36,5 % du volume total de fret traité à Halifax Stanfield.

« Dans l’intérêt de nos clients, nous mettons l’accent sur la chaîne logistique du fret, en particulier le regroupement des commandes, l’entreposage et le transport des marchandises », a déclaré Doug McRae, copropriétaire de Gateway Facilities. « Notre équipe se réjouit à la perspective de poursuivre ce soutien à Halifax Stanfield aujourd’hui et à l’avenir. »

À Halifax Stanfield, le fret aérien est transporté par First Catch, Skylease Cargo, Cargojet et Korean Air Cargo, ainsi que par FedEx, Air Canada, Atlas, Suparna Airlines, WestJet et Qatar Airways. Ces compagnies offrent des liaisons vers la Chine et de multiples destinations internationales.

« La croissance de la capacité de fret aérien à Halifax Stanfield est extrêmement encourageante pour les entreprises du Canada atlantique qui souhaitent exporter leurs produits », a déclaré Stewart Lamont, directeur général de Tangier Lobster Company. « Pour ce qui est des vols, des infrastructures et des ressources humaines spécialisées, nous disposons maintenant d’une masse critique et c’est une excellente nouvelle pour toutes les personnes concernées. »