L’Administration de l’aéroport international d’Halifax enregistre des résultats financiers et opérationnels solides en 2018

L’Administration de l’aéroport international d’Halifax (AAIH) a fait aujourd’hui le bilan des étapes marquantes et des réalisations importantes en 2018 et a signalé de solides résultats financiers et opérationnels.

« Les douze derniers mois ici à Stanfield à Halifax ont été passionnants », a déclaré Joyce Carter, présidente-directrice générale de l’AAIH. « Nous avons célébré une autre année record en ce qui concerne le nombre de passagers et le volume de fret, et nous avons introduit de nouveaux vols, de nouvelles destinations et de nouveaux équipements qui améliorent l’expérience de nos clients. Nous avons également continué à positionner l’aéroport en tant que carrefour économique régional et porte d’entrée au Canada, tout en mettant fermement l’accent sur la sécurité, la sûreté et l’excellence environnementale. »

En 2018, les recettes totales se sont élevées à 111,5 millions de $ (100,2 millions de $ en 2017). Les facteurs qui ont contribué à cela ont été l’augmentation du trafic passager et la croissance continue des revenus issus des activités de concessions et des services de stationnement de l’aéroport. Les dépenses en 2018 se sont élevées à 99,6 millions de $ (95,3 millions de $ en 2017). L’augmentation des dépenses était principalement attribuable à la hausse des charges d’amortissement, à la hausse du loyer du bail foncier et à la hausse des salaires et des avantages liés aux ressources stratégiques.

Les recettes ont excédé les dépenses de 8,2 millions de $ (6,9 millions de $ en 2017), après la prise en compte de l’impact notre régime de retraite à prestations déterminées en plus des recettes et des dépenses d’exploitation. Conformément au mandat de l’AAIH, ce surplus sera réinvesti dans les opérations et le développement de l’aéroport afin d’améliorer nos installations et nos services.

« Pour ce qui est de notre performance financière en 2018, ces résultats ont été obtenus grâce à une forte activité dans les domaines du trafic passagers et du fret, à une gestion financière saine, à des dépenses d’investissement mesurées et à une surveillance stratégique constante », a déclaré Paul Brigley, directeur financier à l’AAIH. « Nous sommes enchantés que Standard & Poor’s ait renforcé la cote de crédit de l’AAIH, qui est passée à AA- l’année dernière, soit une cote supérieure à notre cote de longue date de A+, en reconnaissance de notre performance économique constante. »

En 2018, nous avons atteint le nouveau nombre record de passagers de 4 316 079 passagers (4 083 188 en 2017). Cette augmentation de 5,7 % (4,5 % en 2017) en a fait l’année la plus occupée de l’histoire de l’aéroport.

« L’année 2018 a été une excellente année pour le service passagers, marquant notre cinquième année consécutive de croissance », a déclaré Carter. « Nous savons que le fait de proposer à nos passagers davantage d’options et de gammes de prix, notamment des vols à tarif très économiques, et davantage de liaisons sans escale vers des destinations populaires, leur donne plus de raisons de voyager, qu’il s’agisse de voyages d’affaires ou d’agrément. Halifax Stanfield est devenu l’aéroport privilégié pour de plus en plus de passagers, et nous sommes ravis de voir ça. »

L’année 2018 a également été une année record pour le fret aérien. Avec 36 938 tonnes métriques traitées à Halifax Stanfield (une augmentation de 8,5 % par rapport à 2017), le volume de fret a également augmenté pour la cinquième année consécutive. Pour ce qui est de la valeur des exportations, le fret expédié d’Halifax Stanfield a représenté un montant impressionnant de 447,1 millions de $. Les principaux produits exportés sont les poissons et fruits de mer de la Nouvelle-Écosse – principalement du homard vivant – dont la valeur s’élève à plus de 232 millions de $.

L’année dernière, afin de mieux répondre à la demande mondiale croissante en faveur des exportations de la Nouvelle-Écosse, l’AAIH a sollicité et reçu l’aide de tous les paliers de gouvernement, d’entreprises privées de la chaîne logistique de fret et d’agences partenaires afin de créer un parc logistique de fret aérien à Halifax Stanfield. Cette installation d’une valeur de 36 millions de $ va améliorer l’infrastructure de transport, augmenter la capacité d’exportation et créer des emplois, au profit de la Nouvelle-Écosse et de la région.

« La plus récente étude d’impact économique a souligné que nous sommes un moteur économique d’une valeur de plus de 3 milliards de $ par an pour l’économie néo-écossaise », a déclaré Brigley. « Les 750 millions de $ que nous avons investis dans les travaux de construction et de rénovation de l’aéroport depuis l’an 2000 représentent plus de 70 % de toutes les améliorations apportées aux immobilisations aéroportuaires au Canada atlantique, renforçant ainsi notre rôle clé dans les activités régionales de transport aérien de passagers et de fret. »

Un coup d’œil sur les autres événements marquants de 2018 à Halifax Stanfield :

 •   Halifax Stanfield a engagé des dépenses d’investissement de 41 millions de $ (en augmentation par rapport aux 30 millions de $ en 2017) pour améliorer la sécurité et l’efficacité de l’aéroport et fournir une capacité accrue en vue de la croissance future.

•   Halifax Stanfield a été parmi les premiers aéroports au Canada à introduire ACSTA Plus, un concept novateur qui améliore le flot de passagers tout en renforçant la sécurité. L’AAIH a profité de cette occasion pour agrandir l’aérogare, offrant ainsi plus d’espace à ces nouveaux partenaires de vente au détail et de restauration.

•   Halifax Stanfield a réussi à obtenir les niveaux 1 et 2 du programme Airport Carbon Accreditation (accréditation carbone des aéroports) du Conseil international des aéroports. Il s’agit d’un programme unique et facultatif destiné aux aéroports, en reconnaissance des travaux entrepris pour dépasser les normes en matière de conservation et de durabilité de l’environnement.

•   Halifax Stanfield a organisé le tout premier sommet mondial sur l’excellence du service à la clientèle en partenariat avec le Conseil international des aéroports (ACI). Le sommet s’est tenu au nouveau centre des congrès d’Halifax.