L’avenir est prometteur pour le fret aérien à Halifax Stanfield

L’activité du fret a augmenté en 2021 alors que les transporteurs mettent le cap sur Halifax

 

Bien que les deux dernières années aient créé une grande incertitude pour le secteur de l’aviation, l’activité du fret aérien s’est accrue à Halifax Stanfield en 2021, comparativement à 2020, et la reprise devrait se poursuivre, car le volume d’exportations reste solide, de nouveaux transporteurs font leur entrée sur le marché et le nouveau Parc logistique de fret aérien (PLFA) d’Halifax Stanfield démarre ses opérations.

« La pandémie de COVID-19 a assurément mis en évidence l’importance du fret aérien pour les chaînes d’approvisionnement mondiales », a déclaré Joyce Carter, présidente et directrice générale de l’Administration de l’aéroport international d’Halifax (AAIH). « Le fret aérien a contribué à notre lutte collective contre la COVID-19 grâce à la livraison d’équipements de protection individuelle et de vaccins, a assuré la sécurité d’emplois locaux grâce aux exportations de produits néo-écossais et a aidé nos collectivités en transportant efficacement les commandes passées par voie électronique. Dans tous les cas, le fret aérien a joué un rôle essentiel dans le transport de marchandises importantes à destination et en provenance de notre région. »

En 2021, Halifax Stanfield a traité 34 769 tonnes métriques de fret, une augmentation de 5,4 % par rapport à 2020. La valeur des exportations en 2021 était de 496 millions $ CA, une hausse de 6,3 % par rapport à l’année précédente.

Douze transporteurs ont transporté du fret aérien et les fruits de mer néo-écossais, particulièrement le homard vivant, ont continué d’être le principal produit exporté. En 2021, 12 757 tonnes métriques de homards vivants, d’une valeur de 293 millions $ CA, ont été expédiés d’Halifax Stanfield vers des marchés européens et asiatiques. Les autres principaux produits exportés ont été l’équipement médical (53,2 millions $ CA) et les pièces destinées au secteur aérospatial (41,4 millions $ CA).

Alors que l’AAIH est impatiente de se remettre de la pandémie, le fret aérien reste prometteur pour la croissance et les possibilités futures. Les transporteurs élargissent leurs activités de transport de fret à Halifax Stanfield, y compris Air Canada Cargo, qui intègre Halifax à ses opérations régulières de fret.

« Notre lien solide de longue date, avec le Canada altantique et la collectivité de la Nouvelle-Écosse, fait en sorte que la première expansion canadienne de notre réseau de fret est non seulement toute naturelle et logique, mais nous rend également très fiers. Nous sommes reconnaissants de pouvoir continuer de jouer un rôle pivot et d’accroître réellement notre soutien envers le robuste secteur du commerce qui est en croissance dans la région », a affirmé Matthieu Casey, directeur général – Affaires commerciales – Cargo chez Air Canada.

Au total, les exportations de fret d’Halifax Stanfield ont apporté 664 millions $ à l’économie de la province. La capacité de fret augmentera lorsque le bâtiment du PLFA sera entièrement opérationnel plus tard cette année. Avec un total de huit aires de stationnement pour avion de fret maintenant disponibles et des capacités d’entreposage sous froid bientôt offertes, le PLFA facilitera encore plus l’expédition de produits par voie aérienne pour les entreprises néo-écossaises et permettra à un plus grand nombre de transporteurs de fret d’effectuer des opérations à partir d’Halifax.

Le financement de la construction du PLFA par le gouvernement du Canada (18 millions $), le gouvernement de la Nouvelle-Écosse (5 millions $) et l’AAIH (13 millions $) a été annoncé en 2018.

CORRECTION : Une version antérieure de ce communiqué de presse indiquait que 15 765 tonnes métriques de homard vivant avaient été exportées en 2021.

Fret traité à Halifax Stanfield

  2017 2018 2019 2020 2021
Volume (tonnes métriques) 34 051 36 938 41 129 32 984 34 769
Valeur ($ CA) 446 millions $ 447 millions $ 621 millions $ 466 millions $ 496 millions $