Au Canada, la consommation de cannabis à des fins récréatives devient légale le 17 octobre 2018.

Usage du cannabis à Halifax Stanfield

L’usage du cannabis est interdit sur les terrains de l’aéroport. Cela comprend les zones situées à l’extérieur de l’aérogare et réservées aux fumeurs de tabac.

Voyages à l’intérieur du Canada

En vertu de la nouvelle législation, les passagers seront autorisés à voyager à l’intérieur du Canada avec jusqu’à 30 grammes de cannabis en leur possession. Vous devez avoir l’âge légal, soit 18 ou 19 ans, selon la province ou le territoire. Il est illégal de voyager avec une quantité supérieure à 30 g, sauf à des fins médicinales.

Les passagers voyageant avec de la marijuana à des fins médicales devront présenter une attestation médicale lorsque la quantité déclarée ou découverte lors du contrôle dépasse la limite légale fixée pour le cannabis à usage récréatif.

La limite légale pour l’huile de cannabis est fixée à 100 ml et elle doit être placée dans un sac en plastique transparent, refermable, d’une capacité maximale d’un litre, avec les autres liquides, aérosols et gels.

Nous allons installer des bacs de dépôt aux postes de contrôle de sécurité où les passagers peuvent se débarrasser de leur cannabis avant l’embarquement.

Important : Si vous voyagez légalement au Canada avec du cannabis et que votre vol est dérouté sur les États-Unis, vous devrez peut-être débarquer de l’avion et passer les douanes américaines. Vous devez savoir que, dans cette situation, vous serez soumis à la législation applicable des États-Unis en matière de possession de cannabis.

La réglementation en vigueur concernant le fait de voyager avec facultés affaiblies reste la même. Les employés des compagnies aériennes ont le droit de refuser de servir un passager dont les facultés sont, à leur avis, affaiblies.

Voyages à l’étranger

En dépit du fait que le cannabis est légal et réglementé au Canada, il est toujours illégal de passer les frontières nationales du Canada avec du cannabis, que vous entriez au Canada ou que vous en sortiez. Cela reste une infraction criminelle grave passible d’arrestation et de poursuites, malgré la légalisation du cannabis au Canada. Nous allons installer des bacs de dépôt aux postes de contrôle de sécurité où les passagers peuvent se débarrasser de leur cannabis avant l’embarquement.

Pour en savoir plus, consultez le site Web de l’Agence des services frontaliers du Canada.

Voyager aux États-Unis

Bien que la possession de cannabis soit légale dans certains États américains, elle demeure illégale en vertu de la législation fédérale américaine, sous toute forme et en toute quantité, et il est illégal de passer la frontière entre le Canada et les États-Unis avec du cannabis.

L’usage antérieur de cannabis, ou de toute substance interdite par les lois fédérales américaines, pourrait vous faire interdire l’entrée aux États-Unis. Les voyageurs concernés doivent s’informer auprès des autorités de l’immigration pour déterminer l’impact des lois américaines sur leur situation particulière.

Bien que le cannabis sera légal au Canada, les voyageurs ne devraient pas tenter de franchir la frontière entre le Canada et les États-Unis avec une quantité quelconque de cannabis, sous quelque forme que ce soit, même s’ils se rendent dans un État américain qui a légalisé la possession de cannabis. En faisant cela, vous vous exposez à des poursuites judiciaires, à des amendes et peut-être même à une peine d’emprisonnement.