Mise à jour du 15 mai 2020

    L’Administration de l’aéroport international d’Halifax (AAIH) continue de surveiller l’évolution de la situation liée à la propagation de l’infection au coronavirus, le COVID-19. La santé et la sécurité de nos passagers, de nos visiteurs et de nos employés sont notre priorité absolue.

    L’AAIH continuera à travailler en étroite collaboration avec les autorités sanitaires fédérales et provinciales ainsi qu’avec nos partenaires de prestation de services pour fournir des mises à jour dès qu’elles seront disponibles.

    Impacts sur les voyages

    La province de la Nouvelle-Écosse a déclaré l’état d’urgence et recommande de limiter tous les voyages non essentiels.

    Si vous rentrez en Nouvelle-Écosse après avoir voyagé en dehors de la province, vous devez vous auto-isoler pendant 14 jours à votre retour.

    Des inspecteurs de santé de la province sont sur place à Halifax Stanfield pour rappeler aux voyageurs les nouvelles mesures relatives aux voyages et leur expliquer comment surveiller leur santé pour détecter les symptômes du COVID-19. Des panneaux à cet effet sont placés dans les halls d’arrivée des vols intérieurs et internationaux, ainsi qu’à d’autres endroits stratégiques de l’aérogare.

    Le gouvernement du Canada a imposé de nouvelles mesures obligatoires pour les voyages intérieurs et internationaux afin de limiter le risque de propagation de la COVID-19, notamment :

    • Les compagnies aériennes doivent effectuer un contrôle de santé des voyageurs avant qu’ils ne montent à bord d’un avion de 10 sièges ou plus voyageant au Canada. Les compagnies aériennes doivent refuser l’embarquement à tout passager qui présente des symptômes de COVID-19.
    • Les passagers doivent porter un masque non médical ou un couvre-visage amovible et suffisamment grand pour couvrir leur bouche et leur nez lors de leurs déplacements dans les aéroports canadiens et durant les vols. Les passagers seront tenus de présenter leur masque ou leur couvre-visage lors de l’enregistrement, faute de quoi ils ne seront pas autorisés à prendre leur vol. Au minimum, les passagers devront porter leur masque non médical ou leur couvre-visage :
      • aux points de contrôle de sécurité de l’aéroport;
      • durant le vol lorsqu’ils ne peuvent pas maintenir la distanciation physique, y compris à tout moment où ils se trouvent à 2 mètres ou moins d’une autre personne, à l’exception d’un autre occupant de leur domicile privé; et
      • sur les instructions d’un agent de la compagnie aérienne, de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien, de l’Agence des services frontaliers du Canada ou d’un responsable de la santé publique du Canada.

    Le gouvernement du Canada impose également à tous les voyageurs entrant au Canada les mesures suivantes :

    • Vous devez vous isoler si vous présentez des symptômes, ou vous mettre en quarantaine si vous êtes asymptomatique, pendant 14 jours.
    • Vous devez porter un masque non médical ou un couvre-visage pour vous rendre à votre destination et éviter tout contact avec des personnes vulnérables.

    Les voyageurs qui ne disposent pas d’un endroit adéquat pour s’isoler ou se mettre en quarantaine pendant 14 jours devront séjourner dans une installation désignée par l’administratrice en chef de la santé publique du Canada.

    L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) continuent de prendre des mesures de contrôle supplémentaires dans les principaux aéroports canadiens, y compris à Halifax Stanfield, pour s’assurer que les voyageurs sont au courant de ces mesures et pour identifier tout voyageur qui pourrait être malade. Vous trouverez tous les détails sur ce que le gouvernement fait aux frontières et dans les aéroports canadiens pour empêcher la propagation de la COVID-19 sur le site de l’ASPC.

    Qu’en est-il des voyages à destination ou en provenance des États-Unis? Le Canada et les États-Unis ont convenu de fermer la frontière et d’interdire tout voyage non essentiel, à compter du 21 mars. Certaines compagnies aériennes peuvent maintenir un service aérien réduit en vue de rapatrier les citoyens dans leur pays d’origine.

    Les voyageurs sont invités à consulter le site https://voyage.gc.ca/ pour obtenir les derniers conseils aux voyageurs.