Exigences provinciales en matière de voyage

    Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a déclaré un état d’urgence et recommande de limiter tous les voyages non essentiels à l’extérieur de la province.

    Les personnes venant des autres provinces de l’Atlantique sont autorisées à entrer en Nouvelle-Écosse sans s’isoler pendant 14 jours. Si vous résidez dans une province du Canada atlantique, vous devez présenter une preuve de résidence lorsque vous entrez en Nouvelle-Écosse.

    Les Néo-Écossais qui se rendent dans les provinces atlantiques de l’Île-du-Prince-Édouard ou de Terre-Neuve-et-Labrador doivent s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée. Les Néo-Écossais qui se rendent au Nouveau-Brunswick ne sont pas tenus de s’isoler.

    Les personnes venant de l’extérieur du Canada atlantique qui se rendent en Nouvelle-Écosse doivent s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée dans la province. S’ils se sont déjà isolés pendant 14 jours dans une autre province du Canada atlantique, ils peuvent entrer en Nouvelle-Écosse sans s’isoler à nouveau.

    À partir du 9 novembre 2020, si vous voyagez pour des raisons non essentielles, vous devez vous isoler seul ou avec d’autres personnes qui sont en isolement durant la même période. S’il y a d’autres personnes dans le foyer, elles doivent également s’isoler pendant 14 jours, à moins que vous ne disposiez de votre propre espace de vie séparé pour vous isoler (aucun espace de vie ne doit être partagé, y compris la salle de bain). Le jour de votre arrivée est considéré comme le premier jour de votre isolement de 14 jours.

    Des inspecteurs provinciaux sont sur place à Halifax Stanfield pour rappeler aux voyageurs les mesures concernant les voyages et la surveillance des symptômes de la COVID-19. Des panneaux à cet effet sont placés dans les halls d’arrivée des vols intérieurs et internationaux, ainsi qu’à d’autres endroits stratégiques de l’aérogare.

    Exigences fédérales en matière de voyage

    Le gouvernement du Canada a mis en place des mesures obligatoires pour les voyages au sein du pays et à l’étranger afin de réduire le risque de propagation de la COVID-19, y compris des contrôles de santé des voyageurs avant qu’ils ne montent à bord d’un avion et le port obligatoire du masque pour les voyageurs durant leurs déplacements.

    Transports Canada exige les voyageurs qui ont une raison médicale de ne pas porter un masque doivent présenter la preuve d’un médecin lorsqu’ils volent au Canada, sinon ils ne peuvent pas embarquer. L’Administration de l’aéroport international d’Halifax exige également que toutes les personnes se trouvant à l’aéroport, y compris les voyageurs et les employés de l’aéroport, portent un masque en tout temps dans l’aérogare et le garage couvert.
    À compter du 7 janvier, tous les passagers âgés de cinq ans ou plus soit déclarés négatifs à la suite d’un test de dépistage de la COVID-19 avant qu’ils n’effectuent un voyage aérien d’un pays étranger vers le Canada.

    Le gouvernement du Canada impose également à tous les voyageurs entrant au Canada les mesures suivantes :

    • Vous devez vous isoler si vous présentez des symptômes, ou vous mettre en quarantaine si vous êtes asymptomatique, pendant 14 jours.
    • Vous devez porter un masque non médical ou un couvre-visage pour vous rendre à votre destination et éviter tout contact avec des personnes vulnérables.

    Les voyageurs qui ne disposent pas d’un endroit adéquat pour s’isoler ou se mettre en quarantaine pendant 14 jours devront séjourner dans une installation désignée par l’administratrice en chef de la santé publique du Canada.

    L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) continuent de prendre des mesures de contrôle supplémentaires dans les principaux aéroports canadiens, y compris à Halifax Stanfield, pour s’assurer que les voyageurs sont au courant de ces mesures et pour identifier tout voyageur qui pourrait être malade. Vous trouverez tous les détails sur ce que le gouvernement fait aux frontières et dans les aéroports canadiens pour empêcher la propagation de la COVID-19 sur le site de l’ASPC.

    Qu’en est-il des voyages à destination ou en provenance des États-Unis? Le Canada et les États-Unis ont convenu de fermer la frontière et d’interdire tout voyage non essentiel, à compter du 21 mars. Certaines compagnies aériennes peuvent maintenir un service aérien réduit en vue de rapatrier les citoyens dans leur pays d’origine.

    Les voyageurs sont invités à consulter le site https://voyage.gc.ca/ pour obtenir les derniers conseils aux voyageurs.