Prédédouanement

Lorsque vous prenez un vol sans escale vers les États-Unis, vous devez passer par le service de prédédouanement pour les États-Unis situé au bout de l’aérogare (voir Foire aux questions ci-dessous). Vous accomplirez les formalités de douanes et de protection frontalière des États-Unis avant votre départ d’Halifax ce qui vous permettra d’arriver plus rapidement à votre destination.

  • Rendez-vous à l’extrémité nord de l’aérogare – en suivant simplement les panneaux portant le drapeau américain qui indiquent le service de dédouanement pour les États-Unis
  • Prenez l’escalier roulant jusqu’au deuxième niveau
  • Présentez-vous à la billetterie et enregistrez vos bagages
  • Passez le contrôle de sécurité préembarquement
  • Passez par le service de douanes et de protection frontalière des États-Unis
  • Une fois ces formalités accomplies, rendez-vous aux portes d’embarquement. Vous arriverez aux États-Unis au même titre qu’un passager effectuant un vol intérieur.

Consultez les réponses de la Foire aux questions au sujet du prédédouanement.

NOTEZ BIEN : Tous les passagers doivent passer par le service des douanes et de la protection frontalière des États-Unis avant 16:30, quelle que soit l’heure de leur vol. Même si votre vol est retardé, vous devez procéder à l’enregistrement et aux démarches de prédédouanement avant 16:30.

Voyageurs internationaux

Si vous voyagez à destination des États-Unis ou si vous transitez par les États-Unis, veuillez vous informer sur les procédures de sécurité renforcées imposées par le ministère américain de la sécurité intérieure (U.S. Department of Homeland Security).

Les citoyens canadiens doivent présenter un passeport lorsqu’ils entrent aux États-Unis ou quittent les États-Unis par voie aérienne.

Les résidents de tous les autres pays ont besoin d’un passeport ainsi que d’un visa de voyage. Toutefois, certains pays (y compris la plupart des pays d’Europe de l’Est) participent à un programme destiné à éliminer la nécessité d’un visa pour les séjours de 90 jours ou moins.

En remplacement du visa, vous pouvez remplir un formulaire intitulé Electronic System Travel Authorization (ESTA). Après avoir rempli le formulaire ESTA, vous devez fournir un numéro de carte de crédit pour payer les frais d’administration de 14 $ US. Ce formulaire doit être rempli avant votre départ.

Cliquez ici pour obtenir de plus amples renseignements et pour consulter le site Web ESTA.

Cliquez ici pour visiter le site Web du service de douanes et de protection frontalière des États-Unis

Cannabis

En dépit du fait que le cannabis est légal et réglementé au Canada, il est toujours illégal de passer les frontières nationales du Canada avec du cannabis, que vous entriez au Canada ou que vous en sortiez. Cela reste une infraction criminelle grave passible d’arrestation et de poursuites, malgré la légalisation du cannabis au Canada. Pour en savoir plus, consultez le site Web de l’Agence des services frontaliers du Canada.

Bien que la possession de cannabis soit légale dans certains États américains, elle demeure illégale en vertu de la législation fédérale américaine, sous toute forme et en toute quantité, et il est illégal de passer la frontière entre le Canada et les États-Unis avec du cannabis.

L’usage antérieur de cannabis, ou de toute substance interdite par les lois fédérales américaines, pourrait vous faire interdire l’entrée aux États-Unis. Les voyageurs concernés doivent s’informer auprès des autorités de l’immigration pour déterminer l’impact des lois américaines sur leur situation particulière.

Bien que le cannabis sera légal au Canada, les voyageurs ne devraient pas tenter de franchir la frontière entre le Canada et les États-Unis avec une quantité quelconque de cannabis, sous quelque forme que ce soit, même s’ils se rendent dans un État américain qui a légalisé la possession de cannabis. En faisant cela, vous vous exposez à des poursuites judiciaires, à des amendes et peut-être même à une peine d’emprisonnement.

Nous allons installer des bacs de dépôt aux postes de contrôle de sécurité où les passagers peuvent se débarrasser de leur cannabis avant l’embarquement.