Veuillez noter que le stationnement à l'aérogare est limité. De nombreux espaces de stationnement sont toujours disponibles à Park'N Fly.

Pour en savoir plusX
  • Français
  • English
  • Affichage très contrasté

    D’un nombre réduit record de passagers à des jours de pointe pour les voyages surpassant parfois les volumes d’avant la pandémie, Halifax Stanfield a connu une augmentation spectaculaire de la demande de voyages en 2022, en accueillant 3 107 425 passagers. L’activité relative aux passagers y ayant augmenté de 189 %, Halifax Stanfield a été le deuxième aéroport de classe 1 au Canada à connaître la reprise la plus rapide et a terminé l’année au sixième rang des aéroports les plus achalandés au pays.

    « Avoir dépassé le cap des trois millions de passagers constitue un jalon important dans la reprise de notre aéroport des suites de la pandémie de COVID-19 », a souligné Joyce Carter, présidente et directrice générale de l’Administration de l’aéroport international d’Halifax (AAIH). « Tout le monde a travaillé d’arrache-pied à l’aéroport Halifax Stanfield et ces résultats de fin d’année surpassent nos attentes et démontrent sans équivoque que nous sommes sur la bonne voie. »

    Bien que la COVID-19 ait continué à freiner les activités relatives aux passagers et aux vols au début de l’année, elles ont heureusement décollé à la fin du printemps, de concert avec l’assouplissement ou la levée des restrictions relatives aux voyages associées à la pandémie. Au cours de l’année, Halifax Stanfield a procédé au lancement ou à la reprise de plus d’une douzaine d’itinéraires aériens intérieurs, américains et internationaux. Deux nouvelles compagnies aériennes partenaires, Lynx Air et Eurowings Discover, ont commencé à offrir davantage de correspondances vers des destinations intérieures et européennes, dont deux toutes nouvelles destinations en partance d’Halifax, Windsor, en Ontario, et Washington, dans le District de Columbia, qui ont été ajoutées sur la carte d’itinéraires de l’aéroport.

    « Nos excellentes périodes estivale et automnale ont été dynamisées par la longue liste de nouveaux itinéraires et d’anciens qui reprennent du service vers des destinations intérieures ainsi que par la reprise des vols internationaux et vers les États-Unis, ce qui a entraîné une meilleure année que prévu », a indiqué Marie Manning, vice-présidente, Développement des affaires, et directrice commerciale de l’AAIH. « Ce dynamisme a été rendu possible grâce à la formidable collaboration entre l’AAIH et nos nombreux partenaires sectoriels et compagnies aériennes partenaires, concessions et autres intervenants. Nous sommes reconnaissants envers toutes les personnes qui ont contribué à accompagner nos passagers et partenaires durant cette relance. »

    Parmi les autres améliorations aux services pour satisfaire à la demande croissante en 2022, on dénote la réouverture du stationnement Park’N Fly à temps pour la semaine de relâche, permettant aux voyageurs en quête de soleil et soucieux de leur budget de profiter de cette option de stationnement à tarif réduit. L’AAIH a également célébré l’ouverture officielle de quatre nouveaux restaurants au cours de l’année. À l’heure actuelle, 70 % des concessions de l’aérogare sont ouvertes, ce qui représente une augmentation par rapport à 10 %, au plus fort de la pandémie.

    D’autres domaines, comme les voyages aux États-Unis, ont connu une plus lente croissance en 2022. Bien que les compagnies aériennes continuent d’être confrontées à la pénurie de pilotes, il y a un grand intérêt pour la reprise des services lorsque cela sera possible.

    Le secteur international a connu une plus forte reprise en 2022. En ce qui concerne 2023, on s’attend à ce que la diminution des liaisons sans escale vers l’Europe tempère la croissance à court terme, mais la demande reste forte pour les services vers Londres Heathrow (Air Canada), Frankfort (Condor et Eurowings Discover) et les destinations dans les Caraïbes et au Mexique.

    L’équipe de développement des services aériens de HIAA continue à travailler en collaboration avec les compagnies aériennes existantes et potentielles afin d’augmenter les connexions de la Nouvelle-Écosse avec le monde.

    « Les difficultés actuelles, comme les pénuries de pilotes et de main-d’œuvre, la disponibilité d’aéronefs et l’inflation, nous poussent à faire preuve d’un optimisme prudent quant à ce que 2023 nous réservera, mais nous pouvons assurément considérer que 2022 a été une année occupée à Halifax Stanfield », a mentionné Mme Carter. « Nous sommes fiers d’être le plus important aéroport du Canada atlantique et l’un des aéroports canadiens ayant connu la reprise la plus rapide et sommes bien positionnés pour faire face à ce que l’avenir nous réserve. »

    « Si nous ne vous avons pas encore croisé à Halifax Stanfield en 2022, nous avons hâte de vous y accueillir en 2023. »

    Résumé des statistiques sur les passagers – Répartition par secteur

    Secteur 2019 2020 2021 2022
    Vols intérieurs 3 524 167 856 877 1 065 142 2 782 663
    États-Unis  361 348 67 427 1 600 79 299
    Vols internationaux 302 928 71 122 9 716 245 463
    Total 4 188 443 995 426 1 076 458 3 107 425