De forts vents et des pluies torrentielles causés par l’ouragan Fiona pourraient affecter votre horaire de vol. Veuillez vérifier le statut de votre vol avant de vous rendre à l’aéroport en contactant votre compagnie aérienne.

X
Voir la webcam

Dans le cadre d’une mission commerciale en Europe dirigée par l’honorable Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, les responsables de l’Administration de l’aéroport international d’Halifax ont eu le plaisir de se joindre aux représentants de la compagnie aérienne Cargojet hier en Allemagne pour souligner le rôle important que jouent la compagnie de fret aérien et l’aéroport de Cologne-Bonn pour faciliter les exportations de la région atlantique vers l’Europe et au-delà.

Joyce Carter, présidente-directrice générale, et Bert van der Stege, vice-président du développement commercial et directeur commercial, tous deux de l’AAIH, et Richard Cromwell, directeur de Cargojet pour la Nouvelle-Écosse, se sont joints au premier ministre McNeil lors de sa visite à l’aéroport de Cologne-Bonn où ils ont été accueillis par le PDG Johan Vanneste.

Dans le but d’augmenter le volume des exportations par voie aérienne grâce au partenariat existant entre Cargojet et l’aéroport de Cologne-Bonn, la délégation a également visité l’installation de fret d’UPS, le partenaire de fret express de Cargojet, qui assure des vols de correspondance depuis sa plaque tournante européenne à l’aéroport de Cologne-Bonn. Grâce à ce partenariat, ainsi qu’au vaste réseau routier et ferroviaire de l’aéroport de Cologne-Bonn, les exportations de la Nouvelle-Écosse peuvent facilement accéder à diverses destinations en Europe.

Cargojet est un transporteur de fret aérien spécialisé à Halifax Stanfield depuis 2002. En tant que compagnie canadienne de fret, Cargojet assure des liaisons quotidiennes régulières entre Halifax et sa base d’Hamilton, en Ontario, se reliant ainsi à son réseau international. Cargojet a commencé son service hebdomadaire d’Halifax à Cologne, en Allemagne, en 2012, service qui se poursuit encore aujourd’hui. Son vol hebdomadaire vers l’aéroport de Cologne-Bonn transporte des produits d’exportation, y compris le homard de renommée mondiale de la Nouvelle-Écosse, ainsi que des appareils électroniques et des machines spécialisées, vers l’Europe et d’autres destinations internationales.

« Cargojet est ravi de desservir ce marché en tant que leader canadien du transport de poissons et fruits de mer et d’autre fret spécialisé entre le Canada et les grands centres urbains du monde. Nous sommes fiers d’être associés à l’aéroport de Cologne-Bonn, à l’aéroport international Halifax Stanfield et à la province de la Nouvelle-Écosse », a déclaré Gord Johnston, vice-président des ventes de Cargojet. « En 2017, Cargojet a enregistré une nouvelle année de hausse du tonnage en provenance d’Halifax Stanfield, avec une augmentation de 24,1 % par rapport à 2016; la majeure partie de cette croissance était attribuable au marché du homard vivant et des poissons et fruits de mer de haute valeur. Au moyen de correspondances hebdomadaires via l’aéroport de Cologne-Bonn, Cargojet offre un service régulier vers des destinations telles que Bruxelles, Hong Kong, Shanghai, Stockholm, Dubaï et Shenzhen, ainsi que vers plusieurs autres destinations en Europe, en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique du Sud. Nous sommes fiers de relier le fret en provenance d’Halifax Stanfield à des destinations du monde entier en moins de 48 heures de temps de trajet. »

« Le Canada est un partenaire commercial important et Cargojet est un client important pour nous. Nous entretenons des relations très étroites avec la Nouvelle-Écosse et nous voulons continuer à consolider ce partenariat à l’avenir. L’aéroport de Cologne-Bonn joue un rôle indispensable de plaque tournante du fret aérien pour le commerce extérieur et les entreprises de la région », a déclaré Johan Vanneste, président-directeur général de l’aéroport de Cologne-Bonn.

« Nous sommes extrêmement satisfaits du service solide et fiable offert par Cargojet à Halifax Stanfield, et nous sommes encouragés par le fait que cette compagnie comprend le potentiel de notre marché, » a déclaré Joyce Carter. « La demande en faveur des poissons et fruits de mer a encore augmenté grâce à l’AECG, qui fournit des perspectives formidables pour les exportateurs de fruits de mer de la région de l’Atlantique. Nous sommes déterminés à explorer de nouvelles possibilités avec Cargojet et d’autres transporteurs de fret pour renforcer le commerce et soutenir l’objectif du gouvernement provincial d’augmenter la valeur des exportations de 50 % d’ici 2024. »

« Les entreprises de la Nouvelle-Écosse fabriquent des produits de classe internationale et ont besoin de moyens fiables et efficaces pour amener ces produits sur les marchés », a déclaré le premier ministre Stephen McNeil. « La mise en œuvre de l’AECG constitue une excellente occasion de développer nos exportations dans des secteurs allant des poissons et fruits de mer jusqu’à l’électronique spécialisée et je suis ravi de constater que l’Administration de l’aéroport international d’Halifax étudie différentes options permettant d’augmenter la capacité avec Cargojet et d’autres transporteurs de fret. La croissance de nos exportations se traduira par davantage d’emplois pour les Néo-Écossais et une économie plus solide. »

En 2017, 34 051 tonnes de fret ont été traitées à Halifax Stanfield, soit une augmentation de 2,2 % par rapport au record établi l’année précédente. C’était la quatrième année consécutive de croissance du volume de fret à la porte d’entrée aérienne de la région. La valeur en dollars canadiens des exportations de fret s’est élevée à près de 446 millions de $, en hausse de 10,2 % par rapport à l’année précédente, soit une augmentation de 41 millions de $. Les poissons et fruits de mer en forte demande et de haute valeur, y compris le homard de la Nouvelle-Écosse, ont représenté environ la moitié de la valeur de toutes les exportations, soit 220 millions de $ et leur volume a atteint 10 234 tonnes.